01 janvier 2015

Identité . Statut . Programmes . ONU . PNUD . Associations . Conférences . Photos

1.gif

Association pour la Santé et l'Environnement
Élimination de la Pauvreté
Développement Humain Durable
 
2015
 
Association Humanitaire . Scientifique . Moderne
qui s'occupe de l'éducation et de la promotion en matière de
Santé . Environnement . Enseignement . Revenu
Droits de l'homme . Citoyenneté . Développement Humain . Mondialisation
au profit des enfants . des femmes . des hommes
là où ils sont
 
 
Il ne suffit pas de vivre. Il faut bien vivre...

10.jpg 

L'identité
de l'association pour la santé et l'environnement 
 
A- La vision
B- La mission
C- Les objectifs
D- La stratégie
E- Les moyens
F- Les partenaires
 
 
A- La vision
 
Tout ce qui se trouve dans l’univers est vivant.
La vie doit-être :
          + Respectée
          + Protégée
          + Améliorée 

11.jpg

B- La mission
 
          + Eliminer la pauvreté
          + Développement humain durable

12.jpg

C- Les objectifs
 
I- L'objectif spécifique :
La santé de la mère et de l'enfant.

13.jpg

II- Les objectifs généraux :
1- La santé
2- L'environnement
3- L'enseignement
4- Le revenu
5- Les droits de l'homme
6- La citoyenneté
7- Le développement humain
8- La mondialisation

1- La santé :
- Éducation à la santé
          + Thèmes pour l'enfant :
                    ... Vaccination
                    ... Rhumatisme articulaire aigu
                    ... Épilepsie
          + Thèmes pour la femme :
                    ... Cancer du sein
                    ... Cancer du col de l'utérus
                    ... Grossesse
                    ... Accouchement
                    ... Allaitement
                    ... Ménopause
          + Thèmes pour l'homme :
                    ... Cancer de la prostate
          + Thèmes pour tous :
                    ... Hygiène de vie
                    ... SIDA
                    ... Les autres MST
                    ... Hépatites
                    ... Tuberculose
                    ... Diabète
                    ... Pathologie de la Thyroïde
                    ... Hypertension artérielle
                    ... Asthme
                    ... Cataracte
                    ... Cancer du poumon
                    ... Maladies mentales
                    ... Personnes à besoins spécifiques
                    ... Accidents de la route
- Aide médicale aux personnes nécessiteuses

2- L'environnement :
- Éducation à l’environnement
- Participation à la protection et à l’amélioration de l’environnement

3- L'enseignement :
- Enseignement pour les enfants âgés de 3 à 6 ans
- Aide aux enfants en difficulté scolaire
- Enseignement pour les enfants ayant quitté l'école
- Incitation aux études de Doctorat et de 3ème cycle
- Lutte contre l'analphabétisme primaire

4- Le revenu :
- Micro-crédit
- Accompagnement professionnel

5- Les droits de l'homme :
- Droits de l'enfant
- Droits de la femme
- Droits des personnes à besoins spécifiques

6- La citoyenneté :
-  Respect des lois
- Travail correct
- Tolérance

7- Le développement humain :
- Lutte contre la pauvreté
- Lutte contre l'exclusion
- Préservation de la dignité de l'humain

8- La mondialisation :

14.jpg

III- La Déclaration du Millénaire :
1- Valeurs et principes
2- Paix, sécurité et désarmement
3- Développement et élimination de la pauvreté
4- Protéger notre environnement commun
5- Droits de l'homme, démocratie et bonne gouvernance
6- Protéger les groupes vulnérables
7- Répondre aux besoins spéciaux de l'Afrique
8- Renforcer l'Organisation des Nations Unies
 
L’Assemblée générale
Le 08 Septembre 2000
8ème Séance plénière
Adopte la Déclaration suivante :
Déclaration du Millénaire
 
1- Valeurs et principes
Nous, chefs d’état et de gouvernement, nous sommes rassemblés au Siège de l’Organisation des Nations Unies à New York, du 6 au 8 septembre 2000, à l’aube d’un nouveau millénaire, pour réaffirmer notre foi dans l’Organisation et dans sa Charte, fondements indispensables d’un monde plus pacifique, plus prospère et plus juste.
Nous reconnaissons que, en plus des responsabilités propres que nous devons assumer à l’égard de nos sociétés respectives, nous sommes collectivement tenus de défendre, au niveau mondial, les principes de la dignité humaine, de l’égalité et de l’équité. En tant que dirigeants, nous avons donc des devoirs à l’égard de tous les citoyens du monde, en particulier les personnes les plus vulnérables, et tout spécialement les enfants, à qui l’avenir appartient.
Nous réaffirmons notre attachement aux buts et principes énoncés dans la Charte des Nations Unies, qui ont une valeur éternelle et universelle. En fait, leur pertinence et leur importance en tant que source d’inspiration se sont accrues avec la multiplication des liens et le renforcement de l’interdépendance entre les nations et les peuples.
Nous sommes résolus à instaurer une paix juste et durable dans le monde entier conformément aux buts et aux principes inscrits dans la Charte. Nous réaffirmons notre volonté de tout faire pour assurer l’égalité souveraine de tous les états, le respect de leur intégrité territoriale et de leur indépendance politique, le règlement des différends par des voies pacifiques et conformément aux principes de la justice et du droit international, le droit à l’autodétermination des peuples qui sont encore sous domination coloniale ou sous occupation étrangère, la non-ingérence dans les affaires intérieures des états, le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales, le respect de l’égalité des droits de tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion et une coopération internationale en vue du règlement des problèmes internationaux à caractère économique, social, culturel ou humanitaire.
Nous sommes convaincus que le principal défi que nous devons relever aujourd’hui est de faire en sorte que la mondialisation devienne une force positive pour l’humanité tout entière. Car, si elle offre des possibilités immenses, à l’heure actuelle ses bienfaits sont très inégalement répartis, de même que les charges qu’elle impose. Nous reconnaissons que les pays en développement et les pays en transition doivent surmonter des difficultés particulières pour faire face à ce défi majeur. La mondialisation ne sera donc profitable à tous, de façon équitable, que si un effort important et soutenu est consenti pour bâtir un avenir commun fondé sur la condition que nous partageons en tant qu’êtres humains, dans toute sa diversité. Cet effort doit produire des politiques et des mesures, à l’échelon mondial, qui correspondent aux besoins des pays en développement et des pays en transition et sont formulées et appliquées avec leur participation effective.
Nous estimons que certaines valeurs fondamentales doivent sous-tendre les relations internationales au XXIe siècle, à savoir:
• La liberté
Les hommes et les femmes ont le droit de vivre et d’élever leurs enfants dans la dignité, à l’abri de la faim et sans craindre la violence, l’oppression ou l’injustice. C’est un mode de gouvernance démocratique des affaires publiques, fondé sur la volonté et la participation des populations, qui permet le mieux de garantir ces droits.
• L’égalité
Aucune personne, aucune nation ne doit être privée des bienfaits du développement. L’égalité des droits et des chances des femmes et des hommes doit être assurée.
• La solidarité
Les problèmes mondiaux doivent être gérés multilatéralement et de telle façon que les coûts et les charges soient justement répartis conformément aux principes fondamentaux de l’équité et de la justice sociale. Ceux qui souffrent ou qui sont particulièrement défavorisés méritent une aide de la part des privilégiés.
• La tolérance
Les êtres humains doivent se respecter mutuellement dans toute la diversité de leurs croyances, de leurs cultures et de leurs langues. Les différences qui existent au sein des sociétés et entre les sociétés ne devraient pas être redoutées ni réprimées, mais vénérées en tant que bien précieux de l’humanité. Il faudrait promouvoir activement une culture de paix et le dialogue entre toutes les civilisations.
• Le respect de la nature
Il convient de faire preuve de prudence dans la gestion de toutes les espèces vivantes et de toutes les ressources naturelles, conformément aux préceptes du développement durable. C’est à cette condition que les richesses incommensurables que la nature nous offre pourront être préservées et léguées à nos descendants. Les modes de production et de consommation qui ne sont pas viables à l’heure actuelle doivent être modifiés, dans l’intérêt de notre bien-être futur et dans celui de nos descendants.
• Le partage des responsabilités
La responsabilité de la gestion, à l’échelle mondiale, du développement économique et social, ainsi que des menaces qui pèsent sur la paix et la sécurité internationales, doit être partagée entre toutes les nations du monde et devrait être exercée dans un cadre multilatéral.
Étant l’organisation la plus universelle et la plus représentative qui existe dans le monde, l'Organisation des Nations Unies a un rôle central à jouer à cet égard.
Pour traduire ces valeurs communes en actes, nous avons défini des objectifs auxquels nous attachons une importance particulière.
 
2- Paix, sécurité et désarmement
Nous n’épargnerons aucun effort pour délivrer nos peuples du fléau de la guerre, qu’il s’agisse des guerres civiles ou des guerres entre états, qui ont coûté la vie à plus de cinq millions de personnes au cours de la dernière décennie. Nous nous efforcerons également d’éliminer les dangers posés par les armes de destruction massive.
Nous décidons par conséquent:
• De mieux faire respecter la primauté du droit dans les affaires tant internationales que nationales, et en particulier de veiller à ce que les états Membres appliquent les règles et les décisions de la Cour internationale de Justice, conformément à la Charte des Nations Unies, dans les litiges auxquels ils sont parties.
• D’accroître l’efficacité de l'Organisation des Nations Unies dans le maintien de la paix et de la sécurité, en lui donnant les moyens et les outils dont elle a besoin pour mieux assurer la prévention des conflits, le règlement pacifique des différends, le maintien de la paix, la consolidation de la paix et la reconstruction après les conflits. A ce sujet, nous prenons acte du rapport du Groupe d’étude sur les opérations de paix de l'Organisation des Nations Unies, dont nous prions l’Assemblée générale d’examiner promptement les recommandations.
• De renforcer la coopération entre l'Organisation des Nations Unies et les organisations régionales conformément aux dispositions du Chapitre VIII de la Charte.
• De faire appliquer par les états parties les traités conclus dans des domaines tels que la maîtrise des armements et le désarmement, ainsi que le droit international humanitaire et le droit relatif aux droits de l’homme, et de demander à tous les états d’envisager de signer et de ratifier le Statut de Rome de la Cour pénale internationale.
• De prendre des mesures concertées pour lutter contre le terrorisme international et d’adhérer dès que possible à toutes les conventions internationales pertinentes.
• De redoubler d’efforts dans l’accomplissement de notre engagement à lutter contre le problème mondial de la drogue.
• D’intensifier la lutte que nous menons contre la criminalité transnationale dans toutes ses dimensions, y compris la traite des êtres humains, leur acheminement clandestin à travers les frontières et le blanchiment de l’argent sale.
• De réduire autant que possible les effets néfastes que les sanctions économiques imposées par l'Organisation des Nations Unies peuvent avoir sur les populations innocentes, de soumettre les régimes de sanctions à des examens périodiques et d’éliminer les effets préjudiciables des sanctions sur les tiers.
• De travailler à l’élimination des armes de destruction massive, notamment les armes nucléaires, et de n’écarter aucune solution possible pour parvenir à cet objectif, notamment en ce qui concerne la convocation éventuelle d’une conférence internationale pour définir les moyens d’éliminer les dangers nucléaires.
• De prendre des mesures concertées pour mettre fin au trafic d’armes légères, notamment en rendant les transferts d’armes plus transparents et en encourageant l’adoption de mesures de désarmement au niveau régional, compte tenu de toutes les recommandations de la prochaine Conférence des Nations Unies sur le commerce illicite des armes légères.
• D’inviter tous les états à envisager d’adhérer à la Convention sur l’interdiction de l’emploi, du stockage, de la production et du transfert des mines antipersonnel et sur leur destruction, ainsi qu’au Protocole modifié relatif aux mines se rapportant à la Convention sur les armes classiques.
Nous demandons instamment à tous les états Membres d’observer la trêve olympique, individuellement et collectivement, dans le présent et à l’avenir, et de soutenir les efforts que le Comité international olympique déploie pour promouvoir la paix et la compréhension entre les hommes par le sport et l’idéal olympique.
 
3- Développement et élimination de la pauvreté
Nous ne ménagerons aucun effort pour délivrer nos semblables – hommes, femmes et enfants – de la misère, phénomène abject et déshumanisant qui touche actuellement plus d’un milliard de personnes. Nous sommes résolus à faire du droit au développement une réalité pour tous et à mettre l’humanité entière à l’abri du besoin.
En conséquence, nous décidons de créer – aux niveaux tant national que mondial – un climat propice au développement et à l’élimination de la pauvreté.
La réalisation de ces objectifs suppose, entre autres, une bonne gouvernance dans chaque pays. Elle suppose aussi une bonne gouvernance sur le plan international, et la transparence des systèmes financier, monétaire et commercial. Nous sommes résolus à mettre en place un système commercial et financier multilatéral ouvert, équitable, fondé sur le droit, prévisible et non discriminatoire.
Nous sommes préoccupés par les obstacles auxquels se heurtent les pays en développement dans la mobilisation des ressources nécessaires pour financer leur développement durable. Nous ferons donc tout pour assurer le succès de la Réunion intergouvernementale de haut niveau chargée d'examiner la question du financement du développement à l'échelon intergouvernemental, qui doit se tenir en 2001.
Nous nous engageons également à prendre en compte les besoins particuliers des pays les moins avancés. A cet égard, nous nous félicitons de la convocation en mai 2001 de la troisième Conférence des Nations Unies sur les pays les moins avancés et nous nous efforcerons d’en assurer le succès.
Nous demandons aux pays industrialisés:
• D’adopter, de préférence avant la Conférence, une politique d’admission en franchise et hors quota pour la quasi-totalité des produits exportés par les pays les moins avancés.
• D’appliquer sans plus de retard le programme renforcé d’allégement de la dette des pays pauvres très endettés et de convenir d’annuler toutes les dettes publiques bilatérales contractées par ces pays s’ils démontrent en contrepartie leur volonté de lutter contre la pauvreté.
• D’accorder une aide au développement plus généreuse, notamment aux pays qui font un effort sincère pour appliquer leurs ressources à la réduction de la pauvreté.
Nous sommes également résolus à appréhender de façon globale et effective le problème de la dette des pays à faible revenu et à revenu intermédiaire, grâce à diverses mesures d’ordre national et international propres à rendre leur endettement viable à long terme.
Nous décidons également de répondre aux besoins particuliers des petits états insulaires en développement en appliquant, rapidement et intégralement le Programme d’action de la Barbade et les conclusions de la vingt-deuxième session extraordinaire de l’Assemblée générale. Nous demandons instamment à la communauté internationale de veiller à ce que, dans la mise au point d’un indice de vulnérabilité, les besoins particuliers des petits états insulaires en développement soient pris en compte.
Nous sommes conscients des besoins et problèmes particuliers des pays en développement sans littoral, et demandons instamment aux donateurs tant bilatéraux que multilatéraux d’accroître leur aide financière et technique à ce groupe de pays pour les aider à satisfaire leurs besoins particuliers de développement et à surmonter les obstacles géographiques en améliorant leurs systèmes de transport en transit.
Nous décidons également:
• De réduire de moitié, d’ici à 2015, la proportion de la population mondiale dont le revenu est inférieur à un dollar par jour et celle des personnes qui souffrent de la faim et de réduire de moitié, d’ici à la même date, la proportion des personnes qui n’ont pas accès à l’eau potable ou qui n’ont pas les moyens de s’en procurer.
• Que, d’ici à la même date, les enfants partout dans le monde, garçons et filles, seront en mesure d’achever un cycle complet d’études primaires et que les filles et les garçons auront à égalité accès à tous les niveaux d’éducation.
• Que, à ce moment, nous aurons réduit de trois quarts la mortalité maternelle et de deux tiers la mortalité des enfants de moins de 5 ans par rapport aux taux actuels.
• Que, d’ici là, nous aurons arrêté la propagation du VIH/sida, et commencé à inverser la tendance actuelle, et que nous aurons maîtrisé le fléau du paludisme et des autres grandes maladies qui affligent l’humanité.
• D’apporter une assistance spéciale aux orphelins du VIH/sida.
• Que, d’ici à 2020, nous aurons réussi à améliorer sensiblement la vie d’au moins 100 millions d’habitants de taudis, conformément à l’initiative «Villes sans taudis ni bidonvilles».
Nous décidons en outre:
• De promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, en tant que moyen efficace de combattre la pauvreté, la faim et la maladie, et de promouvoir un développement réellement durable.
• De formuler et d’appliquer des stratégies qui donnent aux jeunes partout dans le monde une chance réelle de trouver un travail décent et utile.
• D’encourager l’industrie pharmaceutique à rendre les médicaments essentiels plus largement disponibles et abordables pour tous ceux qui en ont besoin dans les pays en développement.
• D’établir des partenariats solides avec le secteur privé et les organisations de la société civile en vue de promouvoir le développement et d’éliminer la pauvreté.
• De faire en sorte que les avantages des nouvelles technologies, en particulier des technologies de l’information et de la communication, soient accordés à tous, conformément aux recommandations contenues dans la Déclaration ministérielle du Conseil économique et social de 2000.
 
4- Protéger notre environnement commun
Nous ne devons épargner aucun effort pour éviter à l’ensemble de l’humanité, et surtout à nos enfants et petits-enfants, d’avoir à vivre sur une planète irrémédiablement dégradée par les activités humaines et dont les ressources ne peuvent plus répondre à leurs besoins.
Nous réaffirmons notre soutien aux principes du développement durable énoncés dans Action 21, qui ont été adoptés lors de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement.
Nous décidons, par conséquent, d’adopter dans toutes nos actions ayant trait à l’environnement une nouvelle éthique de conservation et de sauvegarde, et convenons de commencer par prendre les mesures suivantes:
• Ne ménager aucun effort pour que le Protocole de Kyoto entre en vigueur de préférence avant le dixième anniversaire de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement en 2002, et commencer à appliquer les réductions prescrites des émissions des gaz à effet de serre.
• Intensifier notre action commune pour la gestion, la préservation et le développement durable de tous les types de forêt.
• Insister sur l’application intégrale de la Convention sur la diversité biologique et de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification dans les pays gravement touchés par la sécheresse et/ou la désertification, en particulier en Afrique.
• Mettre fin à l’exploitation irrationnelle des ressources en eau, en formulant des stratégies de gestion de l’eau aux niveaux régional, national et local, permettant notamment d’assurer aussi bien un accès équitable qu’un approvisionnement adéquat.
• Intensifier la coopération en vue de réduire le nombre et les effets des catastrophes naturelles et des catastrophes dues à l’homme.
• Assurer le libre accès à l’information relative au génome humain.
 
5- Droits de l'homme, démocratie et bonne gouvernance
Nous n’épargnerons aucun effort pour promouvoir la démocratie et renforcer l’état de droit, ainsi que le respect de tous les droits de l’homme et libertés fondamentales reconnus sur le plan international, y compris le droit au développement.
Nous décidons par conséquent:
• De respecter et de faire appliquer intégralement la Déclaration universelle des droits de l’homme.
• De chercher à assurer, dans tous les pays, la promotion et la protection intégrale des droits civils et des droits politiques, économiques, sociaux et culturels de chacun.
• De renforcer, dans tous les pays, les capacités nécessaires pour appliquer les principes et pratiques de la démocratie et du respect des droits de l’homme, y compris les droits des minorités.
• De lutter contre toutes les formes de violence contre les femmes et d’appliquer la Convention pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes.
• De prendre des mesures pour assurer le respect et la protection des droits fondamentaux des migrants, des travailleurs migrants et de leur famille, pour mettre fin aux actes de racisme et de xénophobie dont le nombre ne cesse de croître dans de nombreuses sociétés et pour promouvoir une plus grande harmonie et une plus grande tolérance dans toutes les sociétés.
• De travailler ensemble à l’adoption dans tous les pays de processus politiques plus égalitaires, qui permettent la participation effective de tous les citoyens à la vie politique.
• D’assurer le droit des médias de jouer leur rôle essentiel et le droit du public à l’information.
 
6- Protéger les groupes vulnérables
Nous n’épargnerons aucun effort pour faire en sorte que les enfants et toutes les populations civiles qui souffrent de façon disproportionnée des conséquences des catastrophes naturelles, d’actes de génocide, des conflits armés et autres situations d’urgence humanitaire bénéficient de l’assistance et de la protection requises pour pouvoir reprendre au plus vite une vie normale.
Nous décidons par conséquent:
• D’élargir et de renforcer la protection des civils dans les situations d’urgence complexes, conformément au droit international humanitaire.
• De renforcer la coopération internationale, y compris en partageant le fardeau des pays qui accueillent des réfugiés et en coordonnant l’assistance humanitaire, d’aider tous les réfugiés et toutes les personnes déplacées à rentrer volontairement chez eux, en toute sécurité et dignité, et à se réinsérer harmonieusement dans la société à laquelle ils appartiennent.
• D’encourager la ratification et la mise en œuvre intégrale de la Convention relative aux droits de l’enfant, ainsi que de ses protocoles facultatifs concernant l'implication d’enfants dans les conflits armés et la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants.
 
7- Répondre aux besoins spéciaux de l'Afrique
Nous soutiendrons la consolidation de la démocratie en Afrique et aiderons les Africains dans la lutte qu’ils mènent pour instaurer une paix et un développement durables et éliminer la pauvreté, afin d’intégrer le continent africain dans l’économie mondiale.
Nous décidons par conséquent:
• D’appuyer pleinement les structures politiques et institutionnelles des démocraties naissantes en Afrique.
• D’encourager et de soutenir les mécanismes régionaux et sous-régionaux de prévention des conflits et de promotion de la stabilité politique, et d’assurer un financement régulier aux opérations de maintien de la paix menées sur le continent.
• De prendre des mesures spéciales pour relever les défis que sont l’élimination de la pauvreté et la réalisation du développement durable en Afrique, y compris l’annulation de la dette, l’amélioration de l’accès aux marchés, l’accroissement de l’aide publique au développement et des flux d’investissement étrangers directs, ainsi que des transferts de technologie.
• D’aider l’Afrique à se doter des capacités voulues pour freiner la propagation de la pandémie du VIH/sida et d’autres maladies infectieuses.
 
8- Renforcer l'Organisation des Nations Unies
Nous n’épargnerons aucun effort pour faire de l’Organisation des Nations Unies un instrument plus efficace aux fins de la réalisation des objectifs prioritaires suivants: la lutte pour le développement de tous les peuples du monde, la lutte contre la pauvreté, l’ignorance et la maladie, la lutte contre l’injustice, la lutte contre la violence, la terreur et la criminalité et la lutte contre la dégradation et la destruction de notre planète.
Nous décidons par conséquent:
• De réaffirmer le rôle central de l’Assemblée générale en tant que principal organe délibérant et représentatif de l’Organisation des Nations Unies, et de lui permettre de s’en acquitter efficacement.
• De redoubler d’efforts pour réformer les procédures du Conseil de sécurité sous tous leurs aspects.
• De renforcer encore le Conseil économique et social, en faisant fond sur ses récents succès, afin qu’il puisse être en mesure de remplir le rôle qui lui est confié dans la Charte.
• De renforcer la Cour internationale de Justice, afin d’assurer la justice et le régime du droit dans les affaires internationales.
• D’encourager des consultations et une coordination régulières entre les principaux organes des Nations Unies dans l’exercice de leurs fonctions.
• De faire en sorte que l’Organisation dispose, en temps voulu et de façon prévisible, des ressources nécessaires pour s’acquitter de ses mandats.
• D’inviter instamment le Secrétariat à utiliser au mieux ces ressources, conformément aux règles et procédures clairement établies par l’Assemblée générale, dans l’intérêt de tous les états Membres, en adoptant les meilleures méthodes de gestion, en utilisant les meilleures technologies disponibles et en concentrant ses efforts sur les activités qui reflètent les priorités dont sont convenus les états Membres.
• De favoriser le respect de la Convention sur la sécurité du personnel des Nations Unies et du personnel associé.
• De garantir une plus grande cohérence des politiques et d’améliorer la coopération entre l’Organisation des Nations Unies, ses organismes, les institutions de Bretton Woods et l’Organisation mondiale du commerce, ainsi que d’autres organismes multilatéraux, afin de suivre une démarche pleinement coordonnée vis-à-vis des problèmes de paix et de développement.
• De renforcer davantage la coopération entre l’Organisation des Nations Unies et les parlements nationaux, représentés par leur organisation mondiale, l’Union interparlementaire, dans divers domaines, notamment la paix et la sécurité, le développement économique et social, le droit international et les droits de l’homme, la démocratie et la parité entre les sexes.
• De donner au secteur privé, aux organisations non gouvernementales et à la société civile en général la possibilité de contribuer davantage à la réalisation des objectifs et programmes de l’Organisation.
Nous demandons à l’Assemblée générale d’examiner de façon régulière les progrès accomplis dans la mise en œuvre des dispositions de la présente Déclaration et prions le Secrétaire général de faire publier des rapports périodiques, pour examen par l’Assemblée générale et suite à donner.
Nous réaffirmons solennellement, en cette occasion historique, que l’Organisation des Nations Unies est le lieu de rassemblement indispensable de l’humanité tout entière où nous nous efforçons de concrétiser nos aspirations universelles à la paix, à la coopération et au développement. Nous nous engageons donc à accorder un soutien indéfectible à la réalisation de ces objectifs communs et nous nous déclarons résolus à les atteindre.

15.jpg

IV- Les Objectifs du Millénaire pour le Développement
Objectif 1: Éliminer l'extrême pauvreté et la faim
Objectif 2: Assurer l'éducation primaire pour tous
Objectif 3: Promouvoir l'égalité et l'autonomisation de femmes
Objectif 4: Réduire la mortalité infantile
Objectif 5: Améliorer la santé maternelle
Objectif 6: Combattre le VIH/SIDA, le paludisme et d'autres maladies
Objectif 7: Assurer un environnement durable
Objectif 8: Mettre en place un partenariat mondial pour le développement
 
Les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD)
sont huit objectifs
à atteindre en 2015
qui répondent aux défis les plus importants du monde.
 
Les OMD découlent des actions et cibles contenues dans la Déclaration du Millénaire
adoptées par 189 nations
et signées par 147 chefs d’Etat
pendant le Sommet du Millénaire de septembre 2000.
 
Fixés pour l'année 2015,
les OMD sont un ensemble d'objectifs qui ne pourront être atteints que si tous les acteurs s'impliquent de manière active.
 
Les pays pauvres se sont engagés
à mieux gouverner
et à investir dans leurs populations
par le biais de la santé et de l'éducation.
 
Les pays riches à les appuyer en utilisant les outils suivants:
Aide
Allégement de la dette
Commerce plus juste.
 
Les 8 OMD
se divisent en 17 cibles quantifiables
et mesurées selon 48 indicateurs.
 
OBJECTIF 1
Réduction de l'extrême pauvreté et de la faim
(3 cibles . 9 Indicateurs)
L’extrême pauvreté
est la réalité quotidienne de 1 milliard d’êtres humains
qui vivent avec moins de 1 dollar par jour.
 
Disette et malnutrition se répartissent presque également :
 
Plus de 800 millions de personnes n’ont pas assez à manger pour satisfaire leurs besoins quotidiens d’énergie.
 
Dans le cas des jeunes enfants
ce déficit peut être dangereux
parce qu’il retarde leur développement physique et mental
et menace leur survie.
 
Plus du quart des enfants de moins de 5 ans des pays en développement sont mal nourris.
 
Il est possible de surmonter la pauvreté et la faim.
 
En Asie
la pauvreté a reculé de façon spectaculaire :
 
Le nombre de personnes qui vivent avec moins de 1 dollar par jour
a baissé de près d’un quart de milliard entre 1990 et 2001
décennie de croissance économique rapide.
 
Dans plus de 30 pays
la faim a été réduite d’au moins 25 % en 10 ans.
Quatorze de ces pays se trouvent en Afrique subsaharienne, région la plus durement touchée par la faim et la malnutrition.
 
+ Cible 1A :
Réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de la population dont le revenu est inférieur à un dollar par jour
+ Indicateurs :
1.1 Proportion de la population disposant de moins d'un dollar par jour en parité du pouvoir d'achat (1993 PPA)
 
1.2 Indice d'écart de la pauvreté [incidence de la pauvreté x degré de pauvreté]
 
1.3 Part du cinquième le plus pauvre de la population dans la consommation nationale
 
+ Cible 1B :
Atteindre le plein-emploi productif et un travail décent pour tous, y compris les femmes et les jeunes
+ Indicateurs :
1.4 Taux de croissance du PIB par travailleur
 
1.5 Ratio emploi/population
 
1.6 Proportion de la population employée vivant avec moins de un dollar par jour (PPP)
 
1.7 Proportion de travailleurs indépendants et de travailleurs familiaux dans l’emploi total
 
+ Cible 1C :
Réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de la population qui souffre de la faim
+ Indicateurs :
1.8 Pourcentage d'enfants de moins de 5 ans présentant une insuffisance pondérale
 
1.9 Proportion de la population n'atteignant pas le niveau minimal d'apport calorique
 
OBJECTIF 2
Assurer l'éducation primaire pour tous
(1 Cible . 3 Indicateurs)
C’est l’éducation
qui permet de choisir la vie que l’on mènera
et de s’exprimer avec confiance
dans ses relations personnelles
son milieu
et son travail.
 
Les 115 millions d’enfants d’âge à être scolarisés dans le primaire qui ne sont pas scolarisés se voient refuser l’exercice d’un droit fondamental.
 
Il s’agit surtout d’enfants de familles pauvres, dont la mère, le plus souvent, n’a pas fréquenté l’école non plus.
 
Ce gaspillage de potentiels ne touche pas seulement les enfants car l’éducation, notamment celle des filles, comporte des avantages sociaux et économiques pour l’ensemble de la société.
 
Une femme éduquée
a de meilleures perspectives économiques
et participe davantage à la vie publique.
 
Si elle est mère
elle tend
à avoir des enfants moins nombreux
mais en meilleure santé
qui ont plus de chances d’aller à l’école.
 
Tous ces points positifs sont autant d’armes contre le cercle vicieux de la pauvreté.
 
Cinq régions approchent de l’enseignement primaire universel.
Mais pour qu’elles atteignent cet objectif
il faudra renforcer considérablement l’action entreprise
en Afrique subsaharienne
en Asie du Sud
et en Océanie.
 
Dans ces régions et ailleurs
il faut aussi s’efforcer
tout en les scolarisant
de maintenir les enfants à l’école
surtout les plus difficiles à atteindre
et de leur donner une éducation de qualité.
 
+ Cible 2 :
D'ici à 2015, donner à tous les enfants, garçons et filles, partout dans le monde, les moyens d'achever un cycle complet d'études primaires
+ Indicateurs :
2.1 Taux net de scolarisation dans le primaire
 
2.2 Proportion d'écoliers commençant la première année d'études dans l'enseignement primaire et achevant la cinquième
 
2.3 Taux d'alphabétisation d’hommes et femmes de 15 à 24 ans
 
OBJECTIF 3
Promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes
(1 Cible . 3 Indicateurs)
L’égalité des sexes
qui est inscrite dans les droits de l’homme
est au cœur de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement.
 
Sans elle, on ne pourra vaincre ni la faim, ni la pauvreté, ni la maladie.
C’est dire que l’égalité doit être réelle
à tous les niveaux de l’enseignement
et sur tous les lieux de travail
et que la maîtrise des ressources et la représentation dans la vie publique et politique doivent être également partagées.
 
Parvenir à la parité dans l’enseignement
à l’école primaire et au delà
est une condition préalable à la pleine participation des femmes à la vie sociale et à l’économie mondiale.
 
Dans trop de pays,
les filles sont des laissées pour compte.
Parmi les nombreux avantages qu’offre un enseignement de qualité
il y a la sécurité qui s’attache au travail rémunéré.
Or, les femmes sont trop souvent reléguées dans des emplois précaires et mal payés.
Bien que leur place dans les emplois non agricoles rémunérés ait augmenté
elles restent une petite minorité dans les emplois salariés dans beaucoup de régions, tout en étant surreprésentées dans le secteur informel de l’économie.
 
Donner aux femmes
un pouvoir égal d’intervention dans les décisions qui influent sur leur vie,
au sein de la famille
aux instances les plus élevées du gouvernement,
c’est leur donner la clef de leur autonomie.
 
Or, bien que leur représentation dans les parlements nationaux augmente régulièrement depuis 1990,
elles n’occupent encore que 16 % des sièges parlementaires dans le monde.
 
+ Cible 3 :
Éliminer les disparités entre les sexes dans les enseignements primaire et secondaire d'ici à 2005, si possible
et à tous les niveaux de l'enseignement en 2015, au plus tard
+ Indicateurs :
3.1. Rapport filles/garçons dans l'enseignement primaire, secondaire et supérieur, respectivement
 
3.2 Pourcentage de salariées dans le secteur non agricole qui sont femmes
 
3.3 Proportion de sièges occupés par des femmes au parlement national
 
OBJECTIF 4
Réduire la mortalité infantile
(1 Cible . 3 Indicateurs)
La mort d’un enfant est toujours un événement tragique.
Près de 11 millions d’enfants meurent chaque année
c’est-à-dire 30 000 par jour avant d’atteindre l’âge de 5 ans.
Ils vivent pour la plupart dans des pays en développement
et meurent d’une maladie ou d’un ensemble de maladies qui auraient pu être prévenues ou guéries à peu de frais avec les moyens dont on dispose déjà.
Parfois, ces décès sont dus simplement
au manque d’antibiotiques pour soigner une pneumonie
ou de sels de réhydratation pour mettre fin à une diarrhée.
La malnutrition est présente dans plus de la moitié des cas.
La mortalité des enfants est étroitement liée à la pauvreté :
Les progrès des taux de survie des enfants de moins d’un an
et de ceux de moins de 5 ans
sont les plus lents dans les pays pauvres et dans les tranches les plus pauvres de la population des pays riches.
La solution du problème passe
par l’amélioration des services de santé publique
notamment les équipements d’adduction d’eau et d’assainissement.
L’enseignement, notamment quand il touche les filles et les mères, est aussi un moyen de sauver des vies d’enfant.
Relever le niveau de revenu n’est pas non plus inutile mais les résultats restent maigres si les services nécessaires n’atteignent pas ceux qui en ont le plus besoin.
 
+ Cible 4 :
Réduire de deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans
+ Indicateurs :
4.1 Taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans
4.2 Taux de mortalité infantile
4.3 Proportion d'enfants de 1 an vaccinés contre la rougeole
 
OBJECTIF 5
Améliorer la santé maternelle
(2 Cibles . 6 Indicateurs)
Une naissance devrait être un motif de réjouissance

mais plus d’un demi-million de femmes meurent tous les ans pendant la grossesse ou l’accouchement.

Elles sont 20 fois plus nombreuses à être atteintes de lésions ou d’invalidités graves

qui, si elles ne sont pas soignées, peuvent être sources de douleurs et d’humiliations pour le restant de leurs jours.

La mort d’une mère peut être particulièrement tragique pour les enfants qu’elle laisse plus exposés à la pauvreté et à l’exploitation.

Les pays qui affichaient déjà des taux de mortalité maternelle faibles ont fait encore des progrès.

Cela ne suffit pas.

Faire baisser ces taux dans les pays où il sont le plus élevés
exige des ressources supplémentaires pour que la majorité des accouchements se fasse
en présence de médecins, d’infirmières ou de sages-femmes capables de prévenir et de déceler les complications obstétriques et d’y faire face le moment venu.

Lorsqu’un problème se présente, il faut que la mère puisse gagner à temps un centre médical bien équipé.

L’universalisation des soins de santé génésique, y compris de la planification familiale, est le premier préalable à la santé maternelle.

Il est particulièrement important de pourvoir aux besoins des jeunes gens,
qui sont 1,3 milliard à entrer dans la phase reproductive de leur vie.

À l’heure actuelle, 200 millions de femmes manquent de services de contraception sûrs et efficaces.

+ Cible 5A :
Réduire de trois quarts, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité maternelle
+ Indicateurs :
5.1 Taux de mortalité maternelle

5.2 Proportion d'accouchements assistés par du personnel de santé qualifié

+ Cible 5B :
Atteindre, d’ici à 2015, l’accès universel à la santé procréative
+ Indicateurs :
5.3 Taux de prévalence contraceptive

5.4 Taux de fertilité adolescente

5.5 Pourcentage de femmes ayant reçu des soins prénataux au moins une fois et pourcentage de celles en ayant reçu au moins quatre fois pendant leur grossesse

5.6 Besoins non satisfaits en matière de planification familiale

OBJECTIF 6
Combattre le VIH/sida, le paludisme et d'autres maladies
(3 Cibles . 10 Indicateurs)
Depuis le premier cas de sida
il y a 25 ans
le virus est devenu la cause principale des décès prématurés en Afrique subsaharienne
et la quatrième cause de décès dans le monde.

Plus de 20 millions de personnes sont mortes depuis le début de l’épidémie
et on estime à 39 millions le nombre de personnes vivant avec le VIH à la fin de 2004.

Outre les souffrances impossibles à chiffrer qu’elle a imposées,
l’épidémie a effacé des décennies de développement dans les pays les plus touchés.

Les pays qui ont échappé au fléau sont très rares.
Mais il y a des pays qui se battent, et qui gagnent.
La Thaïlande et l’Ouganda ont montré que
la volonté des dirigeants
et une vision stratégique du problème permettaient de faire reculer les taux d’infection.
Ils sont des exemples pour les autres pays qui sont la proie du virus.

D’autres maladies ne font pas la première page des journaux
mais privent aussi de leur vitalité et de leurs espérances les populations du monde en développement.

Le paludisme tue 1 million de personnes par an, des enfants pour la plupart
et l’on estime qu’il a amputé de 1,3 % le taux annuel de croissance économique des pays africains.

La tuberculose, réputée définitivement vaincue
apparaît de nouveau, avec des souches de bacille pharmacorésistantes et les vulnérabilités dues au sida et à son virus.

Évidemment, ces trois maladies se concentrent dans les pays les plus pauvres.

Or, on peut les maîtriser en grande partie grâce:
à l’enseignement
à la prévention
et, lorsqu’elles frappent, à la thérapeutique et aux soins.

+ Cible 6A :
D'ici à 2015, avoir stoppé la propagation du VIH/sida et avoir commencé à inverser la tendance actuelle
+ Indicateurs :
6.1. Taux de prévalence du VIH parmi la population âgée entre 15 et 24 ans

6.2 Utilisation des préservatifs lors de la dernière relation sexuelle à haut risque

6.3 Proportion de la population âgée entre 15 et 24 ans ayant une connaissance générale correcte du VIH/sida

6.4 Taux de scolarisation des orphelins par rapport au taux de scolarisation des autres enfants non-orphelins âgées de 10 à 14 ans

+ Cible 6B :
Atteindre, d’ici à 2010, l’accès universel aux traitements contre le VIH/sida pour tous ceux qui en ont besoin
+ Indicateur :
6.5 Proportion de la population infectée par le VIH à un stade avancé ayant accès au traitement antirétroviral

+ Cible 6C :
D'ici à 2015, avoir maîtriser le paludisme et d'autres grandes maladies, et avoir commencé à inverser la tendance actuelle
+ Indicateurs :
6.6 Taux d’incidence et de mortalité associé à la malaria

6.7 Proportion d’enfants de moins de 5 ans dormant sous des moustiquaires traitées à l’insecticide

6.8 Proportion d’enfants de moins de 5 ans ayant la fièvre et traités avec des médicaments anti-malaria appropriés

6.9 Taux d’incidence, de prévalence et de mortalité associés à la tuberculose

6.10 Proportion de cas de tuberculose détectés et soignés dans le cadre DOTS (la stratégie contre la tuberculose recommandée au niveau international)

OBJECTIF 7
Assurer un environnement durable
(4 Cibles . 10 Indicateurs)
Assurer un environnement durable
signifie exploiter intelligemment les richesses naturelles
et protéger les écosystèmes complexes dont dépend la survie de l’humanité.

Cet objectif ne peut être atteint avec les schémas de consommation et d’exploitation d’aujourd’hui :
Les terres se dégradent à un rythme alarmant
Les espèces animales et végétales disparaissent en nombre record
Les climats changent entraînant des risques de hausse du niveau des mers et d’aggravation des sécheresseset des inondations.

Les poissons et la ressource marine sont surexploités.

Les populations rurales pauvres sont les plus directement touchées par ces phénomènes
parce que leur vie quotidienne
et leurs moyens de subsistance dépendent souvent des ressources que fournit leur milieu.

Si l’exode vers les villes a réduit la pression qui s’exerçait sur les terres arables
il a grossi la population qui vit dans des taudis insalubres et surpeuplés.

Dans les villes et en dehors
des milliards de gens n’ont ni source sûre d’eau potable ni sanitaires.

L’élimination de ces obstacles et la solution des autres problèmes écologiques
supposent que l’on s’intéresse davantage au sort des populations pauvres
et que l’on renforce la coopération mondiale à un niveau sans précédent.

Les initiatives prises pour empêcher la couche d’ozone de continuer à s’appauvrir montrent que les progrès sont possibles si la volonté politique existe.

+ Cible 7A :
Intégrer les principes du développement durable dans les politiques nationales; inverser la tendance actuelle à la déperdition de ressources environnementales
+ Indicateurs :
7.1 Proportion de zones forestières

7.2 Total des émissions de CO2 par habitant et par un dollar de PIB (PPP)

7.3 Consommation de substances appauvrissant la couche d’ozone

+ Cible 7B :
Réduire la perte de biodiversité, atteindre d'ici à 2010, une diminution importante du taux de perte
+ Indicateurs :
7.4 Proportion de stocks de poissons dans des limites biologiques sûres

7.5 Proportion des ressources totales en eau utilisées

7.6 Proportion des zones terrestres et marines protégées

7.7 Proportion des espèces menacées par l’extinction

+ Cible 7C :
Réduire de moitié, d'ici à 2015, le pourcentage de la population qui n'a pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable et a un système d'assainissement de base
+ Indicateurs :
7.8 Proportion de la population ayant accès de façon durable à une source d'eau meilleure

7.9 Proportion de la population ayant accès à un meilleur système d'assainissement

+ Cible 7D :
Réussir à améliorer sensiblement, d'ici 2020, la vie d'au moins 100 millions d'habitants de taudis
+ Indicateur :
7.10 Proportion de la population urbaine vivant dans des taudis

La proportion réelle de personnes vivants dans des taudis est mesurée par données indirectes, représentées par la population urbaine vivant dans des foyers ayant au moins une des caractéristiques suivantes :
(a) manque d’accès à des installations d’eau améliorées
(b) manque d’accès à des systèmes d’assainissement améliorés
(c) surpeuplement, 3 personnes ou plus par pièce
et (d) habitations faites de matériaux non durables.

OBJECTIF 8
Mettre en place un partenariat mondial pour le développement
(6 Cibles . 16 Indicateurs)
L’idée que la lutte contre la pauvreté est collective et que tous les pays ont intérêt à y participer est au cœur des Objectifs du Millénaire pour le développement.

Ce sont les pays en développement qui portent la responsabilité de la réalisation des Objectifs

mais le soutien international est crucial aussi

surtout pour les pays les plus pauvres et ceux qui souffrent de leur isolement géographique.
Dans une économie mondialisée
il faut également ouvrir les perspectives qui en matière
d’échanges
de stabilité financière internationale
et de transfert de technologies
permettront aux pays en développement de saisir les occasions
de s’engager dans un développement soutenu et de l’accélérer.

La Déclaration du Millénaire des Nations Unies
formalise l’engagement pris par les pays en développement
de gérer sainement leur économie
de s’attacher à leur propre développement
et de répondre aux besoins humains et sociaux de leurs populations.

Les pays développés de leur côté se sont engagés à soutenir les pays plus pauvres
de leur aide
en commerçant avec eux
et en allégeant leur dette.

Pour que ce partenariat ait un sens
il faut qu’il réponde aussi aux besoins des pays en développement en matière
de technologie
de moyens médicaux
et d’emplois
notamment à l’intention des cohortes de jeunes de plus en plus nombreuses.

+ Cible 8A :
Poursuivre la mise en place d'un système commercial et financier multilatéral, ouvert, fondé sur des règles, prévisibles et non discriminatoire.
Cela suppose un engagement en faveur
d'une bonne gouvernance
du développement
et de la lutte contre la pauvreté, aux niveaux tant national qu'international

+ Cible 8B :
S'attaquer aux besoins particuliers des pays les moins avancés.
La réalisation de cet objectif suppose
l'admission en franchise et hors contingents de leurs exportations
l'application du programme renforcé d'allègement de la dette des pays pauvres très endettés
l'annulation des dettes bilatérales envers les créanciers officiels
et l'octroi d'une aide publique au développement plus généreuse aux pays qui démontrent leur volonté de lutter contre la pauvreté.

+ Cible 8C :
Répondre aux besoins particuliers des États enclavés et des petits États insulaires en développement

+ Cible 8D :
Traiter globalement le problème de la dette des pays en développement par des mesures d'ordre national et international propres à rendre leur endettement viable à long terme
+ Indicateurs :
Aide publique

8.1 APD nette, total et aux PMA, en pourcentage du produit national brut des pays donateurs membres du CAD/OCDE

8.2 Proportion du montant total de l'APD bilatérale des pays donateurs membres du CAD/OCDE allouée par secteur aux services sociaux de base (éducation de base, soins de santé primaires, nutrition, eau salubre et assainissement)

8.3 Proportion de l'APD bilatérale de pays donateurs membres du CAD/OCDE qui est déliée

8.4 APD reçue par les pays en développement sans littoral en tant que pourcentage de leur RNB

8.5. APD reçue par les petits États insulaires en développement en tant que pourcentage de leur RNB

Accès au marché

8.6 Proportion du total des importations des pays développés (en valeur et à l'exclusion des armes) en provenance des pays en développement et des pays les moins avancés admises en franchise de droit

8.7 Taux moyens de droits appliqués par les pays développés aux produits agricoles et textiles et vêtements en provenance des pays en développement

8.8 Estimation des subventions agricoles dans les pays de l'OCDE en pourcentage de leur PIB

8.9 Proportion de l'APD allouée au renforcement des capacités commerciales

Viabilité de la dette

8.10 Nombre total de pays ayant atteint les points de décision de l'initiative PPTE et nombre total de pays ayant atteint les points d'achèvement (cumulatif)

8.11 Engagement d'allègement de la dette au titre de l'initiative PPTE et de l'Initiative d'allégement de la dette multilatérale

8.12 Service de la dette, en pourcentage des exportations de biens et services

+ Cible 8E :
En coopération avec l'industrie pharmaceutique, rendre les médicaments essentiels disponibles et abordables dans les pays en développement
+ Indicateur :
8.13 Proportion de la population ayant accès de façon durable à des médicaments de base d'un coût abordable

+ Cible 8F :
En coopération avec le secteur privé, mettre les avantages des nouvelles technologies, en particulier des technologies de l'information et de la communication, à la portée de tous
+ Indicateurs :
8.14 Nombre de lignes téléphoniques pour 100 habitants

8.15 Nombre d’abonnés au téléphone portable pour 100 habitants

8.16 Nombre d’internautes pour 100 habitants

16.jpg 

V- L’action 21
 
 
 
 
1- Préambule
 
Section I. Dimensions sociales et économiques
 
2- Coopération internationale visant à accélérer un développement durable dans les pays en développement et politiques nationales connexes
Introduction
Domaines d'activité
2A. Promouvoir un développement durable par le commerce
2B. Le commerce et l'environnement au service l'un de l'autre
2C. Fourniture d'apports financiers adéquats aux pays en développement
2D. Promotion de politiques économiques favorables à un développement durable
 
3- Lutte contre la pauvreté
Domaine d'activité
3A. Permettre aux pauvres d'avoir des moyens d'existence durables
 
4- Modification des modes de consommation
Domaines d'activité
4A. Examen des modes de production et de consommation insoutenables à terme
4B. Élaboration de politiques et stratégies nationales propres à encourager la modification des modes de production et de consommation insoutenables à terme
 
5- Dynamique démographique et durabilité
Domaines d'activité
5A. Développement et diffusion des connaissances concernant les tendances et facteurs démographiques et le développement durable
5B. Formulation de politiques nationales intégrées en matière d'environnement et de développement, en tenant compte des tendances et des facteurs démographiques
5C. Mise en oeuvre de programmes intégrés relatifs à l'environnement et au développement, au niveau local, en tenant compte des tendances et des facteurs démographiques
 
6- Protection et promotion de la santé
Introduction
Domaines d'activité
6A. Satisfaction des besoins en matière de soins de santé primaires, en particulier dans les zones rurales
6B. Lutte contre les maladies transmissibles
6C. Protection des groupes vulnérables
6D. Santé des populations urbaines
6E. Réduction des risques pour la santé dus à la pollution et aux menaces écologiques
 
7- Promotion d'un modèle viable d'établissements humains
Introduction
Domaines d'activité
7A. Un logement adéquat pour tous
7B. Pour une meilleure gestion des établissements humains
7C. Promotion de la planification et de la gestion rationnelles de l'utilisation des sols
7D. Pour une infrastructure environnementale intégrée : eau, assainissement, drainage et gestion des déchets solides
7E. Pour une politique viable de l'énergie et des transports au service des établissements humains
7F. Promotion de la planification et de la gestion des établissements humains dans les zones sujettes à des catastrophes naturelles
7G. Promotion d'une production durable de l'industrie de la construction
7H. Promotion de la valorisation des ressources humaines et de la mise en place de moyens de développement des établissements humains
 
8- Intégration du processus de prise de décisions sur l'environnement et le développement
Introduction
Domaines d'activité
8A. Intégration de l'environnement et du développement aux niveaux de l'élaboration des politiques, de la planification et de la gestion
8B. Mise en place d'un cadre juridique et réglementaire efficace
8C. Utilisation efficace d'instruments économiques et d'incitations, entre autres les incitations de marché
8D. Mise en place de systèmes de comptabilité écologique et économique intégrée
 
Section II. Conservation et gestion des ressources aux fins du développement
 
9- Protection de l'atmosphère
Introduction
Domaines d'activité
9A. Moyens de dissiper les incertitudes : amélioration de la base scientifique nécessaire à la prise de décision
9B. Promotion d'un développement durable
9C. Prévention de l'appauvrissement de la couche d'ozone stratosphérique
9D. Pollution atmosphérique transfrontière
 
10- Conception intégrée de la planification et de la gestion des terres
Introduction
Domaine d'activité
Conception intégrée de la planification et de la gestion des terres
 
11- Lutte contre le déboisement
Domaines d'activité
11A. Maintien des rôles et fonctions multiples de tous les types de forêts, terres forestières et surfaces boisées
11B. Amélioration de la protection, de la gestion écologiquement viable et de la préservation de toutes les forêts, et verdissage des zones dégradées par des mesures de relèvement telles que la remise en état des forêts, le boisement et le reboisement
11C. Promotion d'une utilisation et d'une évaluation efficaces visant à recouvrer la valeur intégrale des biens et services dus aux arbres, forêts et terres boisées
11D. Création et/ou renforcement des capacités de planification, d'évaluation et de l'observation systématique des forêts, ainsi que des programmes, projets et activités connexes, y compris les échanges et procédés commerciaux
 
12- Gestion des écosystèmes fragiles: Lutte contre la désertification et la sécheresse
Introduction
Domaines d'activité
12A. Renforcer les connaissances de base et développer des systèmes d'information et d'observation systématique pour les zones sujettes à la sécheresse et à la désertification, y compris les aspects économiques et sociaux de ces écosystèmes
12B. Lutter contre la dégradation des sols, notamment en intensifiant les activités de conservation des sols, de boisement et de reboisement
12C. Développer et renforcer des programmes de développement intégré pour l'éradication de la pauvreté et l'adoption de systèmes de subsistance différents dans les zones sujettes à la désertification
12D. Élaborer des programmes de lutte contre la désertification et les intégrer aux programmes nationaux de développement et la planification écologique nationale
12E. Établir des plans d'ensemble de préparation à la sécheresse et de secours en cas de sécheresse, y compris des formules d'auto-assistance, pour les zones sujettes à la sécheresse et élaborer des programmes pour les réfugiés écologiques
12F. Encourager et promouvoir la participation populaire et l'éducation écologique, l'accent étant mis sur la lutte contre la désertification et la gestion des conséquences de la sécheresse
 
13- Gestion des écosystèmes fragiles: Mise en valeur durable des montagnes
Introduction
Domaines d'activité
13A. Acquisition et renforcement des connaissances sur l'écologie et le développement durable des écosystèmes de montagne
13B. Promotion du développement intégré des bassins hydrographiques et de nouvelles sources de revenu
 
14- Promotion d'un développement agricole et rural durable
Introduction
Domaines d'activité
14A. Examen, planification et programmation intégrée des politiques agricoles, compte tenu du caractère multifonctionnel de l'agriculture et, en particulier, de son importance pour la sécurité alimentaire et un développement durable
14B. Participation de la population et mise en valeur des ressources humaines pour une agriculture viable
14C. Amélioration de la production et des systèmes d'exploitation
14D. Utilisation des terres en agriculture : planification, information et éducation
14E. Conservation et régénération des terres
14F. Utilisation de l'eau pour une production vivrière et un développement rural durables
14G. Conservation et utilisation rationnelle des ressources phytogénétiques pour l'alimentation et pour une agriculture viable
14H. Conservation et utilisation rationnelle des ressources zoogénétiques pour une agriculture viable
14I. Gestion des ravageurs et lutte phytosanitaire intégrées en agriculture
14J. Promotion de systèmes durables de phytotrophie pour accroître la production vivrière
14K. Diversification de l'énergie rurale pour améliorer la productivité
14L. Évaluation des effets sur les plantes et les animaux du rayonnement ultraviolet dû à l'appauvrissement de la couche d'ozone stratosphérique
 
15- Préservation de la diversité biologique
Introduction
Domaine d'activité
15A. Préservation de la diversité biologique
 
16- Gestion écologiquement rationnelle des biotechniques
Introduction
Domaines d'activité
16A. Accroître la disponibilité des cultures vivrières et fourragères et des matières premières renouvelables
16B. Promotion de la santé
16C. Améliorer la protection de l'environnement
16D. Renforcer la sécurité et élaborer des mécanismes internationaux de coopération
16E. Création de mécanismes permettant la mise au point et l'application écologiquement rationnelle des biotechniques
 
17- Protection des océans et de toutes les mers - y compris les mers fermées et semi fermées - et des côtières et protection, utilisation rationnelle et mise en valeur de leurs ressources biologiques
Domaines d'activité
17A. Gestion intégrée et développement durable des zones côtières et marines, y compris de la zone économique exclusive
17B. Protection du milieu marin
17C. Utilisation durable et conservation des ressources biologiques marines en haute mer
17D. Utilisation durable et conservation des ressources biologiques marines relevant de la juridiction nationale
17E. Réponse aux incertitudes critiques relatives à la gestion du milieu marin et au changement climatique
17F. Renforcement de la coopération et de la coordination internationales et régionales
17G. Développement durable des petits pays insulaires
 
18- Protection des ressources en eau douce et de leur qualité: application d'approches intégrées de la mise en valeur, de la gestion et de l'utilisation des ressources en eau
Introduction
Domaines d'activité
18A. Mise en valeur et gestion intégrées des ressources en eau
18B. L'évaluation des ressources en eau
18C. Protection des ressources en eau, de la qualité de l'eau et des écosystèmes aquatiques
18D. L'approvisionnement en eau potable et l'assainissement
18E. L'eau et le développement urbain durable
18F. L'eau et la durabilité de la production alimentaire et du développement rural
18G. Impacts des changements climatiques sur les ressources hydriques
 
19- Gestion écologiquement rationnelle des substances chimiques toxiques, y compris la prévention du trafic international illicite des produits toxiques et dangereux
Introduction
Domaines d'activité
19A. Élargissement et accélération de l'évaluation internationale des risques chimiques
19B. Harmonisation de la classification et de l'étiquetage des produits chimiques
19C. Échange d'informations sur les produits chimiques toxiques et les risques chimiques
19D. Mise en place de programmes de réduction des risques
19E. Renforcement des moyens et du potentiel dont dispose chaque pays pour gérer les produits chimiques
19F. Prévention du trafic international illicite de produits toxiques et dangereux
19G. Renforcement de la coopération internationale s'appliquant à plusieurs domaines d'activité du programme
 
20- Gestion écologiquement rationnelle des déchets dangereux, y compris la prévention du trafic international illicite de déchets
Introduction
Domaines d'activité
20A. Promouvoir la prévention et la minimisation des déchets dangereux
20B. Promouvoir et renforcer les capacités institutionnelles en matière de gestion des déchets dangereux
20C. Promouvoir et renforcer la coopération internationale dans la gestion des mouvements transfrontières de déchets dangereux
20D. Prévenir le trafic international illicite de déchets dangereux
 
21- Gestion écologiquement rationnelle des déchets solides et questions relatives aux eaux uséees
Introduction
Domaines d'activité
21A. Minimiser les déchets
21B. Maximaliser la réutilisation et le recyclage écologiquement rationnels des déchets
21C. Promouvoir l'élimination et le traitement écologiquement rationnels des déchets
21D. Étendre les services en matière de déchets
 
22- Gestion sure et écologiquement rationnelle des déchets radioactives
Domaine d'activité
22A. Promouvoir la gestion sûre et écologiquement rationnelle des déchets radioactifs
 
Section III. Renforcement du rôle des principaux groupes
 
23- Préambule
 
24- Action mondiale en faveur de la participation des femmes à un développement durable et équitable
Domaine d'activité
 
25- Rôle des enfants et des jeunes dans la promotion d'un développement durable
Introduction
Domaines d'activité
25A. Renforcement du rôle de la jeunesse et participation active des jeunes à la protection de l'environnement et à la promotion du développement économique et social
25B. Rôle des enfants dans la promotion d'un développement durable
 
26- Reconnaissance et renforcement du rôle des populations autochtones et de leurs communautés
Domaine d'activité
 
27- Renforcement du rôle des organisations non gouvernementales: partenaires pour un développement durable
Domaine d'activité
 
28- Initiatives des collectivités locales à l'appui de l'action 21
Domaine d'activité
 
29- Renforcement du rôle des travailleurs et de leurs syndicats
Domaine d'activités
 
30- Renforcement du rôle du commerce et de l'industrie
Introduction
Domaines d'activités
30A. Promouvoir une production moins polluante
30B. Encourager l'initiative des entrepreneurs
 
31- Communauté scientifique et technique
Introduction
Domaines d'activité
31A. Amélioration de la communication et de la coopération entre la communauté scientifique et technique, les décideurs et le public
31B. Promotion des codes de pratique et des lignes directrices relatifs à la science et à la technique
32 Renforcement du rôle des agriculteurs
Introduction
Domaine d'activité
 
Section IV. Moyens d'exécution
 
33- Ressources et mécanismes financiers
Introduction
Principes d'action
 
34- Transfert de techniques écologiquement rationnelles, coopération et création de capacités
Introduction
 
35- La science au service d'un développement durable
Introduction
Domaines d'activités
35A. Renforcer la base scientifique d'une gestion durable
35B. Promouvoir l'intelligence des questions scientifiques
35C. Améliorer l'évaluation scientifique à long terme
35D. Renforcer les capacités scientifiques
 
36- Promotion de l'éducation, de la sensibilisation du public et de la formation
Introduction
Domaines d'activité
36A. Réorienter l'éducation vers un développement durable
36B. Sensibilisation du public
36C. Promouvoir la formation
 
37- Mécanismes nationaux et coopération internationale pour le renforcement des capacités dans les pays en développement
Introduction
Domaine d'activité
 
38- Arrangements institutionnels internationaux
Structure institutionnelle
38A. Assemblée générale
38B. Conseil économique et social
38C. Commission du développement durable
38D. Le Secrétaire général
38E. Mécanisme de coordination interinstitutions de haut niveau
38F. Organe consultatif de haut niveau
38G. Structure administrative d'appui
38H. Organes, programmes et organismes des Nations Unies
38I. Coopération et exécution aux échelons régional et sous-régional
38J. Exécution à l'échelon national
38K. Coopération entre les organismes des Nations Unies et les institutions financières internationales
38L. Organisations non gouvernementales
 
39- Instruments et mécanismes juridiques internationaux
39A. Examen, évaluation et domaines d'action du droit international pour un développement durable
39B. Mécanismes d'application
39C. Participation effective à l'élaboration d'instruments juridiques internationaux
39D. Différends dans le domaine du développement durable
 
40- L'information pour la prise de décisions
Introduction
Domaines d'activité
40A. Élimination du fossé de l'information
40B. Amélioration de la disponibilité de l'information

17.jpg   

D- La stratégie
 
          + Déclaration du Millénaire
          + Objectifs du Millénaire
          + Action 21
          + Collaborer avec tous les intervenants en matière

                    .. d'élimination de la pauvreté
                    .. et de développement humain durable
          + S’attacher aux valeurs suivantes :
                    .. Droits de l’homme
                    .. Démocratie
                    .. Approche genre
                    .. Bonne gouvernance
                    .. Gestion axée sur les résultats
          + Respect de l’environnement

18.jpg

E- Les moyens
 
          + Le savoir faire
          + Les contacts
          + L'outillage nécessaire

19.jpg

F- Les partenaires
 
          + Les agents de développement locaux
          + Les agents de développement nationaux
          + Les agents de développement internationaux

20.jpg 

Le statut
de l’association pour la santé et l’environnement
 
Chapitre I :
Constitution . Appellation . Objectifs . Siège . Adhérents
Article 1 :
Constitution . Appellation
Constitution :
En application du Dahir Charif
Du 03 Joumada Premier 1378 Hijria.
Le 15 Novembre 1958.
Modifié et complété par le Dahir Charif faisant état de loi
Du 06 Rabiâ Premier 1393 Hijria.
Le 10 Avril 1973.

Appelation :
Et selon ce statut, est constituée une association sous le nom :
= Association pour la santé et l'environnement . Elimination de la pauvreté . Développement humain durable

Article 2 :
Vision . Mission . Objectifs . Stratégie
La vision :
Tout ce qui se trouve dans l’univers est vivant.
La vie doit-être :
          + Respectée
          + Protégée
          + Améliorée

La mission :
          + Eliminer la pauvreté
          + Développement humain durable

Les objectifs :
          + L'objectif spécifique :
                    .. La santé de la mère et de l'enfant
          + Les objectifs généraux :
                    .. La santé
                    .. L'environnement
                    .. L'enseignement
                    .. Le revenu
                    .. La citoyenneté
                    .. Le développement humain
                    .. Les droits de l'homme
                    .. La mondialisation

La stratégie :
          + Déclaration du Millénaire
          + Objectifs du Millénaire
          + Action 21
          + Collaborer avec tous les intervenants en matière
                    .. d'élimination de la pauvreté
                    .. et de développement humain durable
          + S’attacher aux valeurs suivantes :
                    .. Droits de l’homme
                    .. Démocratie
                    .. Approche genre
                    .. Bonne gouvernance
                    .. Gestion axée sur les résultats
          + Respect de l’environnement

Article 3 :
Siège
Toutes les maisons de jeunes du territoire marocain.

Article 4 :
Adhérents
Sont considérés adhérents automatiquement :
Tous les ingénieurs, les docteurs et les professeurs universitaires de toutes spécialités.

Chapitre II :
Structures de l’association
Article 1 :
Assemblée générale
01- L’assemblée générale est constituée par tous les membres adhérents.
02- Elle constitue la première autorité.
03- Elle élit les membres du conseil administratif.
04- Elle élit les membres du bureau.
05- Ses décisions sont valides à l’unanimité.
06- Elle se réunit en cession ordinaire une fois par an.
07- Et au besoin en cession spéciale à l’initiative des 2/3 des membres du bureau ou des 2/3 des membres du conseil administratif.
08- Les convocations à l’assemblée générale ordinaire et spéciale
          + Sont adressées aux membres adhérents
          + Avec le programme
          + Par le président
          + 15 jours avant la date de l’assemblée.

Article 2 :
Conseil administratif
01- Le conseil administratif est composé de 59 membres.
02- Elus par l’assemblée générale.
03- Il constitue la deuxième autorité après l’assemblée générale.
04- A partir de ses membres sont élus les membres du bureau.
05- A partir de ses membres est remplacé tout membre manquant du bureau.
06- Ses décisions ne sont valides que si elles sont prises :
          + Au cours d’une première réunion avec au moins la présence de la moitié de ses membres
          + Au cours d’une deuxième réunion avec au moins la présence du tiers de ses membres
          + Au cours d’une troisième réunion quelque soit le nombre présent de ses membres

Article 3 :
Bureau
01- Les membres du bureau :
          + Au nombre de neuf
          + Elus par l’assemblée générale parmis les membres du conseil administratif
          + Pour une durée illimitée
02- Les membres du bureau sont comme suit :
          + Le président
          + Le secrétaire
          + Le trésorier
          + Six conseillers
03- Le bureau se réunit tous les vendredis.
04- Distribution des tâches :
          + Le président
                    .. Fait appliquer le statut de l’association
                    .. Fait appliquer le programme de l’association
                    .. Suit les activités des commissions de l’association
                    .. Assure l’ordonnance des dépenses
                    .. Défend les intérêts de l’association
                    .. Represente l’association sur le plan administratif et juridique
                    .. Préside l’assemblée générale, les réunions du conseil administratif et du bureau

          + Le secrétaire
                    .. Assure le travail administratif
                    .. Rédige les rapports
                    .. Exécute l’activité du bureau d’ordre
                    .. S’occupe des archives
                    .. Prépare le rapport moral

          + Le trésorier
                    .. Assure la comptabilité
                    .. Cosigne les chèques avec le président
                    .. Prépare le rapport financier

Article 4 :
Commissions
01- Commissions de la santé.
02- Commissions de l’environnement.
03- Commissions de l'enseignement.
04- Commissions des activités génératrices de revenu.
05- Commissions de la généralisation du NET.
06- Commissions de la planification et du financement.
07- Commissions des relations nationales.
08- Commissions des relations internationales.
09- Commissions de contrôle . Expertise . Evaluation.
10- Commissions de la formation continue.

Chapitre III :
Financement
01- L’association pour la santé et l’environnement n’a pas de budget.
02- Elle applique le système du bénévolat total.
03- Chaque membre agit par autofinancement.
04- Les grands projets financés par la coopération internationale
       sont gérés par des commissions d’experts
       formés en la matière
       sous le contrôle des structures de l’association.

Chapitre IV :
Partenaires tacites
01- Ministère de la santé.
02- Association des médecins.
03- Association des chirurgiens dentaires .
04- Association des pharmaciens.
05- Croissant rouge.
06- Protection civile.

07- Ministère de l'agriculture.
08- Ministère de l’environnement.
09- Office de l’eau potable.
10- Service des eaux et forêts.
11- Office des phosphates.

12- Ministère de l'éducation nationale.
13- Ministère de la jeunesse et sports.
14- Ministère de l’entraide nationale.
15- Ministère de la culture.
16- Ministère de l’intérieur.
17- Ministère de la justice.

18- Communes urbaines.
19- Communes rurales.

20- Associations internationales.
21- Associations nationales.
22- Associations locales.
23- Associations des parents d'élèves.
24- Associations des quartiers.

25- Organisations des Nations Unies.
26- Coopérations internationales.

21.jpg 

Le programme général
de l’association pour la santé et l’environnement
 
I- La santé
01- Les conférences de l’éducation à la santé
Pour :
          + Centres de la jeunesse et sports
          + Centres de l’entraide nationale
          + Union des femmes
          + Maisons de l’enfant
          + Centres de formation professionnelle
          + Etablissements d’enseignement
          + Associations
 
02- Les universités populaires
Pour tout le public.
 
03- Les journées médicales
En collaboration avec les partenaires suivants :
          + Faculté de médecine . RABAT
          + Faculté de médecine . CASABLANCA
          + Faculté de médecine . MARRAKECH
          + Faculté de médecine . FES
          + Institut PASTEUR . CASABLANCA

04- Les journées médicales sont :
          + Journée mondiale contre le cancer : 04 Février
          + Journée mondiale de lutte contre la tuberculose : 24 Mars
          + Journée mondiale de la santé : 07 Avril
          + Journée mondiale de la croix rouge et du croissant rouge : 08 Mai
          + Journée mondiale de lutte contre le tabagisme : 31 Mai
          + Journée mondiale de lutte contre la drogue : 26 Juin
          + Journée mondiale des personnes âgées : 01 Octobre
          + Journée mondiale de la santé mentale : 10 Octobre
          + Journée mondiale de lutte contre le SIDA : 01 Décembre
          + Journée mondiale des personnes à besoins spécifiques : 03 décembre

05- Les consultations médicales
Pour les personnes nécessiteuses.

06- Les caravanes médicales
En collaboration avec les partenaires suivants :
          + Associations des médecins
          + Associations des chirurgiens dentaires
          + Associations des pharmaciens
          + Ministère de la santé
          + Associations locales

07- La visite des hôpitaux

II- L’environnement
01- Les conférences d’éducation à l’environnement
Pour :
          + Centres de la jeunesse et sports
          + Centres de l’entraide nationale
          + Union des femmes
          + Maisons de l’enfant
          + Centres de formation professionnelle
          + Etablissements d’enseignement
          + Associations

02- Les journées mondiales de l’environnement
En collaboration avec les partenaires suivants :
          + Facultés de KHOURIBGA
          + Facultés de SETTAT
          + Facultés de BENI MELLAL
          + Facultés de MARRAKECH
          + Institut PASTEUR . CASABLANCA
          + Institut agronomique et vétérinaire . RABAT

03- Les journées de l’environnement sont :
          + Journée mondiale de l’eau : 22 Mars
          + Journée mondiale de l’environnement : 05 Juin
          + Journée mondiale de lutte contre la désertification : 14 Juin
          + Journée mondiale de la protection de la couche d’ozone : 16 Septembre

04- Les travaux d’environnement
En collaboration avec les partenaires suivants :
          + Ministère de l'environnement
          + Spécialistes nationaux en environnement
          + Spécialistes internationaux en environnement autorisés
          + Associations locales
          + Communes

III- L’enseignement
01- L’enseignement en classe
En partenariat avec le ministère de l'éducation nationale :
          + Enseignement pour les enfants âgés de 3 à 6 ans
          + Aide aux élèves en difficulté scolaire
          + Enseignement pour les enfants ayant quitté l’école
          + Incitation aux études de Doctorat et de 3ème cycle
          + Lutte contre l'analphabétisme primaire

02- La visite des établissements d’enseignement

IV- Le revenu
01- Création des coopératives en collaboration avec les partenaires suivants :
          + Ministère de l'agriculture
          + Ministère de l'environnement
          + Associations nationales
          + Associations internationales autorisées

02- Les activités génératrices de revenu sont :
          + Elevage des vaches laitières
          + Elevage des caprins
          + Elevage des lapins
          + Elevage des poules
          + Elevage des abeilles pour la production de miel
          + Tissage
          + Artisanat
          + Services à domicile

V- Les droits de l’homme

VI- La citoyenneté

VII- Le développement humain

VIII- La mondialisation

IX- La participation aux manifestations associatives nationales et internationales

X- Le renforcement continu des capacités

22.jpg

Le développement humain durable
Organisation des Nations Unies

23.jpg

Docteur Adib NEHMEH . Lutte contre la pauvreté . ONU
 
I- Historique
01- En 1945 à la fin de la deuxième guerre mondiale
Le Développement signifie le développement économique basée sur la croissance.
 
02- En 1970
Le développement économique a généré trois problèmes mondiaux graves :
          + La croissance ne peut pas se faire à l’infini
              Elle est limitée par la limitation des ressources naturelles
          + La destruction de l’environnement
          + L’appauvrissement d’une grande partie de la population mondiale
 
La solution proposée à l’époque était :
          + La réduction de l’intervention des états dans les marchés
          + La libéralisation des marchés mondiaux
 
03- De 1970 à 1980
C’était la décennie de la restructuration des états et des sociétés.
C’était aussi la décennie perdue du développement.
 
04- En 2000 . Du 6 au 8 Septembre . Déclaration du Millénaire . New York
La libéralisation des marchés n’a rien résolu.
Les pauvres sont toujours plus pauvres et plus nombreux
Et l’environnement est plus menacé que jamais.
Ce qui menace la vie elle-même au niveau de la planète par :
          + Le réchauffement climatique
          + L’épuisement des ressources naturelles
          + Les guerres
 
La notion de Développement Humain Durable est apparue au profit :
          + Des pauvres
          + de la femme
          + Et de l’environnement
 
II- Le Développement Humain Durable a 4 piliers :
01- La productivité industrielle respectant l'environnement.
02- La durabilité.
03- L'équité
04- L’Empowerment :
          + Dignité humaine :
                    .. Logement adéquat
                        Education
                        Santé
                        Travail
                        Loisirs
          + Démocratie :
                    .. Participation dans les prises de décisions
                        Participation dans la gestion
          + Approche genre :
                    .. Ne pas faire de discrimination sur le sexe
          + Bonne gouvernance non orientée :
                    .. Etre responsable
                        Respecter la loi
                        Rendre compte
                        Transparence
                        Suivi
                        Contrôle
                        Evaluation
          + Gestion axée sur les résultats
 
III- Les intervenants dans le Développement Humain Durable sont :
01- Les Fonctionnaires de l’état.
02- Les Elus représentants la population.
03- Les Entreprises.
04- Les Universités.
05- La Presse.
06- Les associations.
 
IV- Pour participer efficacement au Développement Humain Durable
A côté des autres intervenants
un intervenant doit savoir :
01- Lire la réalité.
02- formuler l’Information.
03- Poser les Indicateurs :
          + Indicateurs d’Entrée
          + Indicateurs de Parcours
          + Indicateurs de Sortie
          + Indicateurs de Résultat
          + Indicateurs de Changement
04- Produire le Savoir.
05- Definir :
          + La vision
          + La mission
          + La stratégie
          + Les objectifs pertinents
          + Les moyens de réalisation
          + Les partenaires
          + Le suivi
          + Le contrôle
          + L’évaluation
06- D’où la nécessité de développer des synergies.
07- Et l’importance de la formation scientifique adéquate continue.

24.jpg 

ONU / PNUD / PASC / INDH
Association pour la santé et l'environnement / Soleterre
Projet pilote pour le support du service sanitaire
Région SETTAT

25.jpg

M. Mourad WAHBA . Programme des Nations Unies pour le Développement . MAROC
 
I- Partenaires internationaux
01- ONU / PNUD :
Organisation des Nations Unies
Programme des Nations Unies pour le Développement
02- PASC :
Programme de Partenariat d'Aide à la Société Civile
Gouvernement d'ITALIE
03- Association Soleterre . ITALIE
 
II- Intervenants
01- Association pour la santé et l'environnement . MAROC
02- Association Soleterre . ITALIE
03- Ministère de la santé . MAROC
04- Délégation de la santé . SETTAT
05- Ministère de l'éducation . MAROC
06- Délégation de l'éducation . SETTAT
07- Ministère de l'intérieur . MAROC
08- Autorités provinciales . SETTAT
09- Autorités locales . SETTAT
10- Communes rurales . SETTAT
 
III- Détails du projet
01- Informatisation de la gestion de 30 centres de santé . SETTAT :
          + Formation informatique de base pour 30 Médecins et 30 Infirmiers de 30 centres
          + Formation informatique de santé pour 30 Médecins et 30 Infirmiers de 30 centres
          + Equipement par des ordinateurs des 30 centres de santé
          + Informatisation des données médicales
 
02- Santé scolaire au profit de 2004 élèves de la commune rurale de BNI KHLOUG . SETTAT :
          + Consultation médicale
          + Acuité visuelle
          + Carnet de santé
 
03- Santé de la femme au profit de 2150 femmes de la commune rurale de BNI KHLOUG :
          + Consultation médicale
          + Carnet de santé
          + Sensibilisation médicale :
                    .. Cancer du sein
          + Enquête GARD et Genre
 
04- Santé de la femme enceinte au profit de 2300 femmes de la même commune rurale :
          + Consultation médicale
          + Labstix
          + Glycémie
          + Carnet de santé
          + Sensibilisation médicale :
                    .. Grossesse
                    .. Accouchement
                    .. Allaitement
                    .. Santé de la mère
                    .. Santé de l'enfant
 
05- Formation de 10 Médecins de la province SETTAT :
          + Gestion axée sur le résultat pour le développement
          + Approche Genre 

26.jpg

Les associations
 
I- Les associations locales
"001- Association. OUM EL BANIN . AFOURAR" chams_10_10@hotmail.com,
"002- Association. ATLAS . M. Michèle KASRIEL . Sociologue . Haut ATLAS . AIT DAOUD " mkasriel@gmail.com,
"003- Association. TISSILTE . AIT OURIR AL HAOUZ " rddamat@gmail.com,
"004- Association. BLADI . M. Hassan KABLI . AL BOUROUJ" bladi50@hotmail.com,
"005- Association. Centre de développement communautaire . AZROU" m.benbella@aui.ma,
"006- Association. Développement . OULAD FRAJ . BENI MELLAL" adof33@yahoo.fr,
"007- Association. Ecoute féminine . BENI MELLAL" s.lamrani@gmail.com,
"008- Association. EL HOUDA . OULAD ARIBA . OULAD MBAREK . BENI MELLAL" ass_houda@maktoob.com,
"009- Association. OCADD . Houcine DEHOU . BENI MELLAL" dehhoucine@gmail.com,
"010- Association. AL KAWTAR . M. Nadia AFIFI . D. OULAD RAMI . FDALATE . BENSLIMANE" afifinadia@yahoo.fr,
"011- Association. Handicaps . M. Jallal ESSABRY . BENSLIMANE" twopac_essabry@hotmail.com,
"012- Association. Réseau associatif . M. Hassan ABDI . BENSLIMANE" r.ass.benslimane@gmail.com,
"013- Association. EL ATAA . BIR MEZOUI" rima-eq2@hotmail.com,
"014- Association. SODEMA . BIR MEZOUI" solidarity4development@gmail.com,
"015- Association. AIT OUHAM . M. Lahcen EL OUAFI BOUGAMMAZ" assaitouham@yahoo.fr,
"016- Association. Boujaad développement durable . M. Fatima HADDAD . BOUJAAD" boujadev@yahoo.fr,
"017- Association. ALMAWADA . M. Hamid Mohamed EL BERRY . AIN CHOK . CASABLANCA" hamid.el.berry@gmail.com,
"018- Association. MOUSTAKBAL AL MADINA . CASABLANCA" zahira.harka@gmail.com,
"019- Association. NASSIM . Dr. Soumia BERRADA . Psychiatrie . CASABLANCA"berrada.soumia@yahoo.fr,
"020- Association. AL WAHDA . TAKASBITE BELFAA . CHTOUKA AIT BAHA" mohasabri1@gmail.com,
"021- Association. LIKAA Développement . M. Boujemâa BOUDHIB . DAROUA" centrelikaa2008@gmail.com,
"022- Association. BEC EN OR . EL JADIDA" bec_en_or@yahoo.fr,
"023- Association. ANFAS . FES "anfasfes@gmail.com,
"024- Association. Lutte contre le SIDA . M. Mustapha Yamine . FES" myam70@yahoo.fr,
"025- Association . Nibrasse . FES" nibrasse-association@hotmail.fr,
"026- Association. ISSAAF . Dr. Mohamed TOUBAGHI . Pharmacie . JRADA" issaaf2000@yahoo.fr,
"027- Association. CHEMS . Kenza ABOURMANE . KENITRA" k.abourmane.sife@gmail.com,
"028- Association. KETTARA" associationbienfaicaidatbour@gmail.com,
"029- Association. OUED SROU . KHENIFRA" aosadk@menara.ma,
"030- Association. Festival international du film documentaire . KHOURIBGA" docteurhabib@gmail.com,
"031- Association. MOUBADARA MOWATINA . KHOURIBGA" moubadaramowatina@gmail.com,
"032- Association. Parents d’élèves . M. El Mostafa SAINE . KHOURIBGA" saine01@gmail.com,
"033- Association. Persone en situation d’Handicap . M. Fatima KHYARI . KHOURIBGA" khayarifatima@yahoo.Fr,
"034- Association. Santé et environnement KHOURIBGA . Dr. Abderrahim CHRAIKI . KHOURIBGA" abd_chraiki@hotmail.com,
"035- Association. Soutien des foyers féminins . Province de KHOURIBGA" yasminamokrim@yahoo.fr,
"036- Association. Forum des jeunes marocains du 3ème M. . M. Amina TOUBALI . LAAYOUNE" aminarosa123@hotmail.com,
"037- Association. DPE . MIDELT" s.mahzoun@menara.ma,
"038- Association Médecins privés . MOHAMMADIA" ampm@tabib.ma,
"039- Association. EL WAHA . M. Mahjouba NAFII . OUAD EDDAHAB LAGOUIRA" elwaha2008@gmail.com,
"040- Association. OUED-ZEM" anddci2009@gmail.com,
"041- Association. SMAALA . M. Sofia ASSIMEDDINE . Management . OUED-ZEM" asiimeddine00@hotmail.com,
"042- Association. GFAIT . OUJDA" assgafait@yahoo.fr,
"043- Association. SKOUM . Jamal OULDALI . OURIKA" jouldali2000@yahoo.fr,
"044- Association. Handifilm . M. Sanaa SKALANTE KARAOUANI . RABAT" fskalante@yahoo.fr,
"045- Association. O. Internationale Enfants en situation d'handicape Physique . SALE" hanane.adlani@gmail.com,
"046- Association. BASSAMAT . M. Rabiaa ECHAHED . SETTAT" echahed.rabiaa@hotmail.com,
"047- Association. Maison familiale rurale . M. Karima OKAR . OULED SAID . SETTAT" karima-okar@hotmail.fr,
"048- Association. Développement . M. Mohamed EL ARFAOUI . OULAD BEN ARIF . SID DAHBI" elarfaoui_moh@hotmail.com,
"049- Association. ADEF . TADLA AZILAL" ass.adef@gmail.com,
"050- Association. ALQALAM . TADLA AZILAL" ass_alqalam25@hotmail.fr,
"051- Association. AMAL . TADLA AZILAL" amalass@maktoob.com,
"052- Association. BASMA . TADLA AZILAL" associationbasma@gmail.com,
"053- Association. DEMNATE . TADLA AZILAL" aesvt.demnate@laposte.net,
"054- Association. HOUDA . TADLA AZILAL " ass_houda@maktoob.com,
"055- Association. IMINIFRI . TADLA AZILAL" association_iminifri@yahoo.fr,
"056- Association. INTILAKA . TADLA AZILAL" intilaka96@yahoo.fr,
"057- Association. OUED MHASSER . M. Brahim OURRAI . IMINIFRI. TADLA AZILAL" braourrai@yahoo.fr,
"058- Association. TADRAR . TADLA AZILAL " association_tadrar@hotmail.com,
"059- Association. TAGGOUNTE . TADLA AZILAL" taggounte@gmail.com,
"060- Association. TAMDA . . TADLA AZILAL " asso_tamda2001@yahoo.fr,
"061- Association. TIMOULILT . TADLA AZILAL" timoulilt2000@yahoo.fr,
"062- Association. AHLAM . TAHANAOUT" ahlam.asbl@gmail.com,
"063- Association. Réseau TARGUIST . M. Youssef EL KHAMLICHI . TARGUIST" usif_80@hotmail.com,
"064- Association. AIDECO . M. NOKRAOUI . TAFRAOUT . TISNIT" nokraoui@yahoo.fr,
"065- Association. AL AMAL . M. El Houcine BOUDOUAR . AMZROU . ZAGORA" houcineboda@hotmail.com,
 
 
II- Les associations nationales
"066- Association. AESVT . BENSLIMANE . M. Abdelaziz JABRANE" ja_brane@yahoo.fr,
"067- Association. AESVT . CASABLANCA" aesvtbn@yahoo.fr,
"068- Association. AFAK . CASABLANCA" afak@afak.ma,
"069- Association. Forum de la citoyenneté . CASABLANCA" montada.mowatana@gmail.com,
"070- Association. Forum de la citoyenneté . M. Khalid TOUZANI . CASABLANCA" khalidt12@gmail.com,
"071- Association. Lutte contre le SIDA . Dr. Ahmed DOURAIDI . CASABLANCA" doura3s2@yahoo.fr,
"072- Association. Ligue nationale de lutte antituberculeuse . TETOUAN" mboumed@gmail.com,
"073- Association. Pour un Maroc vert . CASABLANCA" ravencom12@gmail.com,
"074- Association. Rangs d’honneur . Dr. Nourreddine BENNANI . Radiologie . CASABLANCA" drbennani1@yahoo.fr,
"075- Association. SOS Villages d’Enfants . M. Alexine CASANOVA . CASABLANCA" fondspublics@vesosmaroc.org,
"076- Association. SEEPOM Environnement . MEKNES"seepomorocco@yahoo.fr,
"077- Association. AMSED . M. Abdelhader MOUMANE . RABAT" kadermoumane@yahoo.fr,
"078- Association. AMSED . M. Najwa WAZIRI . RABAT" wazirinajwa@yahoo.fr,
"079- Association. AMSED . M. Rachida EL JANATI . RABAT" rachorouk@gmail.com,
"080- Association. Bouregreg . RABAT" bouregregcasa@yahoo.fr,
"081- Association. Croissant Rouge Marocain . Dr. Khlaf OUCHRIF . RABAT" crm@iam.net.ma,
"082- Association. Espace associatif . Abdelouahed El Ghazi . RABAT" contact@espace-associatif.ma,
"083- Association. Forum mondial solidarité humaine Avenir . RABAT" fmsha2010@gmail.com,
"084- association. Partenaires de la santé" pds.association@gmail.com,
"085- Association. RIBAT ALFATH . Club environnement . M. Abdelhadi BENNIS . Ingénieur . RABAT" bennishadi@yahoo.fr,
"086- Association. Soutien des handicapés scolarisées . Chafia Veuve colonel OUALIT . RABAT" ch.chrifi@menara.ma,
"087- Association. TANMIA . RABAT " info@tanmia.ma,
 
 
III- Les association internationales
"088- Association. AIDE FEDERATION" maroc@aide-federation.org,
"089- Association. AIDE Fédération" el-hakkaoui@aide-federation.org,
"090- Association. AIDE Fédération . M. Hafida BENCHRIFA . AIDE Fédération" benchrif_hafida@yahoo.fr,
"091- Association. AIDE Fédération . M. Mohamed OUADDANE" ouamo6@gmail.com,
"092- Association. AIDE Fédération . SENEGAL . M. Dieme KAOUSSOU" dieme_kaoussou@yahoo.fr,
"093- Association. Alliance des femmes de la Méditerranée à l'étranger" perm.parlementaire@free.fr,
"094- Association. Bouche à Oreille . FRANCE" francoiselebrun@wanadoo.fr,
"095- Association. Carrefour des cultures . M. Marie Christine FRADET . FRANCE" fradet.marie-christine@hotmail.fr,
"096- Association. Carrefour des cultures . M. Mohamed Boutada" alboujadi@yahoo.fr,
"097- Association. Chibanis . Zineb DOULFIKAR . NICE"chibanis06@gmail.com,
"098- Association. Citoyens des rues"maroc@citoyendesrues.org,
"099- Association. DEDUCIMA . ARLES . FRANCE" cecile.alonso@wanadoo.fr,
"100- Association. Développement des alpes méditerraniènnes . NICE . FRANCE" abdelali.kabbaj@wanadoo.fr,
"101- Association. Elevage sans frontières" contact@elevagessansfrontieres.org,
"102- Association. Elevage sans frontières . Christine DE SAINT MARIE" christine.desaintemarie@elevagessansfrontieres.org,
"103- Association. EL MAHJAR . ITALIE" elmahjar@libero.it,
"104- Association. ENDA" endamaghreb@enda.org.ma,
"105- Association. Enfants de Zellidja . M. Benali SADEQUI" sadequi@maktoob.com,
"106- Association. Etudiants malgaches au MAROC . Jean MARIUS" mariusjean20@yahoo.fr,
"107- Association. EuroMediAsieMaroc . M. Fadoua EL GAHEM" euromediasie@gmail.com,
"108- Association. Franco-marocaine pour le progrés et la culture. M. Jillali RADI" rmpc13@yahoo.fr,
"109- Association. GLOBAL RIGHTS Organisation . M. Stephanie WILLMAN BORDAT" stephw@globalrights.ma,
"110- Association. GTZ . M. Martin TAMPE" martin.tampe@gtz.de,
"111- Association. GTZ . M. Helene CARRASCO-NABIH" helene.carrasco-nabih@gtz.de,
"112- Association. GTZ . M. Erick Liagre Ludwig" ludwig.liagre@gtz.de,
"113- Association. Interculturelle de dialogue et d'Education . M. Hamid HOUKASSI . BELGIQUE" houkassi@hotmail.fr,
"114- Association. Journée de la terre" fmossadeq@yahoo.fr,
"115- Association. Keep smiling . Enfant de la rue" keepsmiling.association@gmail.com,
"116- Association. Marocains âgés de la ville de TILBURG HOLLANDE" ," tilburg_15@hotmail.com,
"117- Association. Marocains à l’étranger" aljaliya@gmail.com,
"118- Association. MCDA . Groupe MEHARI . 2CH . DYANE . M6 . M8 Citroen . Côte d’AZUR . France" contact@mcda.com,
"119- Association. MOLIBA MAKASI . TOULOUSE . France " association@moliba-makasi.fr,
"120- Association. Planet Finance Organisation. Magalie Durdux"< mdurdux@planetfinance.org>,
"121- Association. Planet Finance Organisation . M. Alessandra INCERTI" aincerti@planetfinance.org,
"122- Association. Plateforme marocaine pour un commerce équitable . Dr. Banacer HIMMI" bhimmi@yahoo.fr,
"123- Association. SEME . M. Moussa EL KHAL" m.elkhal@free.fr,
"124- Association. SEVE" mail.associationseve@gmail.com,
"125- Association. SEVE" cclavos.associationseve@gmail.com,
"126- Association. SEVE" jarnaud.associationseve@gmail.com,
"127- Association. SOS Villages d’Enfants . M. Sophie BRUNO . MAROC" entreprise@vesosmaroc.org,
"128- Association. Terre et Humanisme . FRANCE" terreethumanisme.maroc@yahoo.fr,
"129- Association. MDMRE" ,jryane@gmail.com,
"130- Collectif des associations DME" emcemo2@gmail.com,
"131- Réseau Euro Marocain . Migration et Développement" reseau.euromarocain.md@gmail.com,
"132- Organisation marocaine des droits de l’homme" saloukalbi@gmail.com, 

27.jpg

Les conférences
de l’association pour la santé et l’environnement

 

I-

L’univers

L'univers

Le Système Solaire

 

Conférence n°01 : L’ univers . Le Big Bang 

1.jpg

II-

La terre

Les temps géologiques

L'apparition de l'homme

La structure de la terre

Les civilisations

 
Conférence n°02 : Les temps géologiques . I- Le Précambrien

2.jpg 

Conférence n°03 : Les temps géologiques . II- Le Paléozoique . 1- Le Cambrien

3.jpg

Conférence n°04 : Les temps géologiques . II- Le Paléozoique . 2- L'Ordovicien 

4.jpg

Conférence n°05 : La terre . Les temps géologiques . II- Le Paléozoique . 3- Le Silurien 

5.jpg

Conférence n°06 : La terre . Les temps géologiques . II- Le Paléozoique . 4- Le Dévonien

6.jpg

Conférence n°07 : La terre . Les temps géologiques . II- Le Paléozoique . 5- Le Carbonifère 

7.jpg

Conférence n°08 : La terre . Les temps géologiques . II- Le Paléozoique . 6- Le Permien

8.jpg

Conférence n°09 : La terre . Les temps géologiques . III- Le Mésozoique . 1- Le Trias

9.jpg

Conférence n°10 : La terre . Les temps géologiques . III- Le Mésozoique . 2- Le Jurassique 

10.jpg 

Conférence n°11 : La terre . Les temps géologiques . III- Le Mésozoique . 3- Le Crétacé 

11.jpg

Conférence n°12 : La terre . Les temps géologiques . IV- Le Cénozoique 

12.jpg

Conférence n°13 : La terre . L'apparition de l'Homme

13.jpg

Conférence n°14 : La terre . La structure  

14.jpg

Conférence n°15 : La terre . Les civilisations

15.jpg

III-

Le système solaire

 

IV-

L'Homme de l'atome à la vieillesse

L’atome

La cellule

Les tissus

L’appareil de reproduction

Le système nerveux

Le système cardiovasculaire

Le système respiratoire

Le système digestif

Le système endocrinien

Le système urinaire

Le système immunitaire

Les maladies dégénératives

Les cancers

 

01- L’atome

 

Conférence n°16 : L'atome 

16.jpg

02- La cellule

Conférence n°17 : La cellule 

16.jpg

03- Les tissus

Conférence n°18 : Les tissus . I- Les épithéliums

18.jpg 

Conférence n°19 : Les tissus . II- Le tissu conjonctif non spécialisé  

17.jpg

Conférence n°20 : Les tissus . III- Le tissu nerveux  

19.jpg

Conférence n°21 : Les tissus . IV- Le tissu musculair 

21.jpg

Conférence n°22 : Les tissus . V- Le tissu osseux 

21.jpg

Conférence n°23 : Les tissus . VI- Le tissu cartilagineux 

22.jpg

Conférence n°24 : Les tissus . VII- Le tissu adipeux 

23.jpg

Conférence n°25 : Les tissus . VIII- Le tissu sanguin 

24.jpg

04- L’appareil de reproduction

 

Conférence n°26 : L'appareil de reproduction . I- La femme 

25.jpg

Conférence n°27 : L'appareil de reproduction  . II- L'homme

28.jpg

Conférence n°28 : L'appareil de reproduction . III- Les cycles de la femme

27.jpg

Conférence n°29 : L'appareil de reproduction . IV- La formation des ovules 

28.jpg

Conférence n°30 : L'appareil de reproduction . V- La formation des spermatozoides 

29.jpg

Conférence n°31 : Le cancer du sein 

30.jpg

Conférence n°32 : Le cancer du col de l'utérus 

31.jpg

Conférence n°33 : Les MST . I- Trichomonase 

32.jpg

Conférence n°34 : Les MST . II- Chlamydiae 

33.jpg

Conférence n°35 : Les MST . III- Hépatite

34.jpg 

Conférence n°36 : Les MST . IV- SIDA 

36.jpg

Conférence n°37 : La grossesse 

36.jpg

Conférence n°38 : La santé de la femme enceinte 

38.jpg

Conférence n°39 : L'accouchement 

38.jpg

Conférence n°40 : L'allaitement 

40.jpg

05- Le système nerveux

 

Conférence n°41 : Le système nerveux . Embryologie 

41.jpg

Conférence n°42 : Le système nerveux . Anatomie 

42.jpg

Conférence n°43 : Le système nerveux . Histologie 

43.jpg

Conférence n°44 : Le système nerveux . Influx nerveux 

44.jpg

Conférence n°45 : Le système nerveux . Fonctions 

45.jpg

Conférence n°46 : Le système nerveux . L'épilepsie 

46.jpg

Conférence n°47 : Le système nerveux . Les accidents vasculo-cérébraux 

47.jpg

06- Le système cardiovasculaire

07- Le système respiratoire

 

Conférence n° 48 : Le système respiratoire . La tuberculose pulmonaire 

48.jpg 

08- Le système digestif

09- Le système endocrinien

 

Conférence n° 49 : Le système endocrinien . Quelques notions sur le foie 

49.jpg

10- Le système urinaire

11- Le système immunitaire

12- Les maladies dégénératives

13- Les cancers

 

Conférence n°50 : Le cancer 

50.jpg

V -

La santé

L'éducation à la santé

La conférence de ALMA ATA

La conférence de OTTAWA

La conférence de JAKARTA

La conférence de JOHANNESBURG

 

Conférence n°51 : L'éducation à la santé 

51.jpg

Conférence n°52 : La conférence de ALMA ATA 

52.jpg

Conférence n°53 : La conférence de OTTAWA 

53.jpg

Conférence n°54 : La conférence de JAKARTA 

54.jpg

Conférence n°55 : La conférence de JOHANNESBURG

55.jpg

VI -

Les gestes qui sauvent

 

Conférence n°56 : Les premiers secours 

56.jpg

VII -

L'environnement

Le réchauffement climatique

La désertification

La fonte des glaces

L'eau

 

Conférence n°57 : Le réchauffement climatique

57.jpg

Conférence n°58 : Le désert et la désertification

58.jpg

Conférence n°59 : La fonte des glaces

59.jpg

Conférence n°60 : L'eau

60.jpg

VIII -

L'enseignement

 

IX -

Le revenu

 

X -

La citoyenneté

 

XI -

Les droits de l'homme

 

XII -

Le développement humain

 

XIII -

La mondialisation

Le Docteur Govindappa VENKATASWAMY

L'Architecte Nader KHALILI

Le Professeur d'économie Mohamed YOUNESS

 

Conférence n°61 : Le Docteur Govindappa VENKATASWAMY . Le chirurgien de la vue . INDE

61.jpg

Conférence n°62 : L'architecte Nader KHALILI . Un abri pour celui qui n'a pas d'abri . USA

62.jpg

Conférence n°63 : Le Professeur d'économie Mohamed YOUNESS . Vers un monde sans pauvreté . BANGLADESH

63.jpg

XIV -
La culture générale

L’ordinateur

La croix rouge

Les personnes en situation d’handicap

Le tabagisme

Les journées mondiales

 

Conférence n°64 : L'ordinateur 

64.jpg

Conférence n°65 : La croix rouge

65.jpg

Conférence n°66 : Les personnes en situation d'handicap

66.gif

Conférence n°67 : Le tabagisme

67.jpg

28.jpg
Les photos des activités
de l’association pour la santé et l’environnement
 

Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce
 lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article...

Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce
 lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce
 lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... 

Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce
 lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article...

Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce
 lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce
 lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... 

Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce
 lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... 

Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce
 lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce
 lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... 

Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce
 lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... 

Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce
 lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce
 lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... 

Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce
 lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... 

Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un
 signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article...  

Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... 

Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... 

Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... 

Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... 

Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... Utilisez ce lien si vous voulez ajouter un signet ou un lien direct vers cet article... 

 

 

 

 

 

 Cure chirurgicale de cataracte . SIDI BENNOUR »

 Dépistage des maladies respiratoires . ZMAMRA »

 Projet visite des écoles rurales . TAMDA centre »

 Projet visite des écoles rurales . O JERRAR centre »

 J M de l'Environnement . CR MTAL »

 Circoncision . ZMAMRA »

 Conférence sur la constitution . WALIDIA »

29.jpg

En résumé
 
I- La santé

31.jpg

32.jpg

33.jpg 

34.jpg

35.jpg 

II- L'environnement

36.jpg

37.JPG

38.jpg 

III- L'enseignement

39.jpg 

40.jpg

41.jpg 

IV- Le revenu

42.JPG

43.jpg 

44.jpg

Écrit par A.S.E. | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.